Lesezeit: 7 Minuten

Lorsqu’il est question de l’achat d’un chariot élévateur, l’élément le plus décisif dans ce choix est le mât. En effet, c’est ce dernier qui va déterminer la capacité de charge lors du levage, ainsi que sa hauteur. Avec différentes hauteurs de levage, des variantes télescopiques et des fonctionnalités supplémentaires, il existe de nombreux modèles de chariots élévateurs à fourche. Cela vous permet de les adapter de manière optimale à votre entrepôt et à votre logistique opérationnelle. Dans notre guide, vous découvrirez comment sélectionner un chariot élévateur en fonction de son mât, afin d’optimiser le levage dans votre entreprise. Il vous sera également indiqué quand un mât à grande levée est nécessaire.  

Critères de base des mâts pour chariots élévateurs à fourche

Le mât d’un chariot élévateur à fourche peut être actionné de deux manières. Il existe des gerbeurs manuels hydrauliques. Le levage est donc manuel grâce à une pompe hydraulique à pédale ou bien en actionnant letimon renforcé avec sa poignée ergonomique. Et il y a les chariots élévateurs électriques. Ces derniers sont équipés d’un dispositif de levage électro-hydraulique.

Dans les deux cas, c’est le mât qui déplace le tablier de fourche et la charge. Il est donc important de comprendre quels sont les critères de dimensions des mâts pour comparer leurs prouesses. Pour cela, il faut expliquer certains termes :

Terme/ParamètreSignification
Mât de levage, hauteur totaleLa hauteur totale est la hauteur maximale d’un chariot de manutention mesurée à partir du sol. Toutefois, elle peut changer pour les chariots de manutention dotés d’un équipement de levage à grande hauteur – en fonction du mât – selon que le mât soit rétracté ou déployé.
HubCe terme désigne la trajectoire verticale du porte-charge, entre le point le plus à celui qu’il peut atteindre en hauteur. Le hub est mesuré à partir du niveau du bord supérieur du porte-charge (par exemple la fourche ou la plate-forme).
Hauteur maximale de levageCe terme désigne la plus grande distance possible entre le sol et la position la plus haute de l’accessoire de manutention de la charge (bord supérieur de la fourche ou de la plate-forme) lorsqu’il est soulevé.

Choisir un mât est donc une étape importante qui peut être affinée en répondant à ces questions :

  • A quelles hauteurs les marchandises doivent-elles être stockées ?
  • Quelle est la hauteur sous plafonds des locaux ?
  • Faut-il tenir compte de portes et portails bas ?

Mât simple ou mât simplex

Le mât simple – également appelé mât à levée unique – est un chariot dont le cadre de levage reste fixe, ce qui permet aux fourches de se déplacer de manière centrale. En résumé, il s’agit d’un montant d’échelle fixe avec un tablier mobile. Ce dernier monte et descend le long de ce cadre. Le mât simple ne modifie pas sa hauteur totale, même lorsque les fourches sont relevées à la hauteur de levage maximale. Cela convient donc à une utilisation régulière ne nécessitant pas de grande levée de hauteur.

AvantagesInconvénients
• Profil de mât plus stable qu’un mât mono-colonne
• Hauteur totale non ajustable, même avec des fourches relevées au maximum.
• Ne peut atteindre que des hauteurs de levage relativement faibles (inférieures à la hauteur libre)

Mono-mât

Le mono-mât ressemble beaucoup à un mât simple, à la différence que son mât est étroit, c’est-à-dire à une seule colonne. Cette dernière est toujours installée au centre de l’engin. Le dispositif de levage avec les fourches de chargement y est attaché et peut être déplacé vers le haut. Lahauteur totale du mât reste inchangée pendant le processus de levage, celui-ci étant fixe. Ce n’est que lorsque la hauteur de levage maximale est atteinte que la hauteur totale augmente légèrement en raison de l’assemblage du tablier porte-fourche.

AvantagesInconvénients
• Le poids mort est relativement faible, ce qui permet de l’utiliser également sur des planchers intermédiaires.
• Travailler en toute sécurité, car il est possible d’avoir à tout moment une vue claire des marchandises à transporter et de l’environnement de stockage.
• Peut également être utilisé comme table de travail mobile.
• La hauteur totale ne change pas, ce qui permet de l’utiliser dans des pièces dont la hauteur de plafond est relativement faible.
• Pas aussi stable que les mâts duplex ou triplex.
• Seule une faible hauteur de levage est possible (inférieure à la hauteur libre).

Mât duplex

La construction du cadre du mât duplex est identique à celle du mât simplex. Cependant, le mât duplex possède un profilé fixe et un profilé mobile. Le tablier porte-fourche se déplace à son tour le long du cadre de levage. Il est déplacé avec le mât d’entraînement par un vérin de levage au moyen d’une simple déviation de la chaîne. Le mât duplex est un mât de levage double télescopique.

Les mâts duplex sont disponibles en deux versions différentes :

  • Mât duplex avec double mât télescopique (mât ZT) : La plupart des chariots élévateurs à grande levée électriques avec mât ZT ont une petite levée libre de 100 mm, selon le modèle du véhicule. Le chariot de levage se déplace initialement jusqu’à 100 mm – sans modifier la hauteur totale du mât de levage. Le rapport de levage après épuisement de la petite levée libre est alors de 2:1, ce qui signifie qu’en soulevant les fourches de 200 mm, le mât s’allonge de 100 mm.
  • Mât double avec levage supplémentaire (mât ZZ) : Le mât des mâts ZZ est construit comme le mât télescopique double (mât ZT), mais il possède un cylindre de levage supplémentaire qui permet d’obtenir un levage libre particulièrement important (levage supplémentaire). Cette levée libre est également réalisée au moyen d’une déviation de la chaîne. Après avoir épuisé la grande levée libre, le tablier porte-fourche et le mât d’entraînement se déploient dans un rapport de 1:1.

AvantagesInconvénients
• La construction stable de l’échafaudage offre des hauteurs de levage plus élevées que les mono-mâts et simplex.
• La faible levée libre permet de soulever et de déplacer les marchandises du sol sans modifier la hauteur totale.
• Grand ascenseur libre, idéal pour empiler et retirer des marchandises dans des pièces à plafond bas, dans des wagons ou des conteneurs.
• Permet une grande visibilité pour l’utilisateur
• Atteint des hauteurs de stockage moins élevées que les véhicules à mât triplex
• Une course libre plus importante peut être requise pour des applications spécifiques.

Mât triplex

Les chariots élévateurs à fourche à mât triplex (également appelés mât télescopique triple avec levée supplémentaire ou mât DZ) sont particulièrement polyvalents. Ils sont composés d’une coulisse fixe et de deux coulisses mobiles. Cela permet au mât télescopique rétractable d’atteindre trois fois la hauteur de levage du mât extérieur. Le mât à trois étages se compose d’un mât extérieur fixe relié au véhicule et de deux mâts intérieurs mobiles, le chariot élévateur avec le chariot à fourche se déplaçant vers le haut sur le mât le plus intérieur. Ce type de mât peut donc être télescopé trois fois au total et atteindre ainsi des hauteurs de levage allant jusqu’à environ 5 mètres.

Les chariots de manutention à mât triplex permettent une levée libre particulièrement importante grâce à un cylindre de levage supplémentaire. Tout d’abord, le cylindre central étend le tablier porte-fourche avec une déviation de la chaîne avec un rapport de 2:1. Ensuite, les cadres de levage central et intérieur s’étendent suivant le même rapport.

Le tablier porte-fourche se trouve toujours au point le plus haut du cadre de levage intérieur.

AvantagesInconvénients
• Meilleur rapport entre la hauteur totale et la hauteur de levage : des hauteurs de levage très élevées peuvent être atteintes avec une hauteur totale faible.
• Equipé de série d’une course libre particulièrement importante.
• Convient donc aussi bien dans les environnements à faible hauteur de plafond et les passages que pour le chargement et le déchargement de racks de stockage élevés.
• Coût d’achat élevé, car le mât est particulièrement sophistiqué au niveau technique.

Le levage des mâts avec l’ascenseur libre – les avantages pour les utilisateurs

Dans les entrepôts où, par exemple, le chariot élévateur doit franchir des passages aux plafonds bas, les chariots industriels à levée libre peuvent être le meilleur choix. La levée libre est la hauteur à laquelle le chariot de levage d’un chariot élévateur à grande levée équipé d’un mât duplex ou triplex peut être élevé sans que le mât intérieur ne se déploie. Par exemple, sur un camion doté d’une levée libre de 45 cm, vous pouvez lever la charge à cette hauteur. La fonction de levage libre pour les mâts des chariots élévateurs à fourche est divisée en deux catégories :

  • Petite levée libre : cette levée permet de relever le tablier porte-fourche de 100 mm sans modifier la hauteur totale du mât. Cela permet de soulever et de déplacer les palettes sans toucher le sol, sans modifier la hauteur totale.
  • Grande levée libre (levée libre totale) : Une grande levée libre est obtenue par un deuxième cylindre de levage : le mât intérieur ne s’étend que lorsque la levée libre est épuisée. Les mâts de levage à levée libre totale peuvent donc être utilisés pour le chargement et le déchargement de conteneurs, de camions et dans des locaux à plafond bas, ainsi que pour l’empilage et la récupération de marchandises dans des rayonnages élevés.

Sur un chariot élévateur sans levée libre, le mât télescopique se déploie dès que vous soulevez la charge. En raison de la modification de la hauteur du mât qui en résulte, cela a une influence décisive sur les possibilités d’utilisation du chariot à l’intérieur : dans les entrepôts ou les espaces de vente dont les plafonds ou les portes sont bas, les chariots élévateurs à fourche sans levée libre ne peuvent parfois pas être utilisés ou seulement de manière très limitée.

FAQ les types de mâts pour les chariots élévateurs à fourche

Quelle est la différence entre un mono-mât et un mât simplex ?

Un mono-mât est un mât de levage à une seule colonne placé au centre du camion. Le mât simplex, quant à lui, est un cadre de levage à deux colonnes qui peut supporter des charges plus importantes grâce à sa construction plus robuste. Ces deux types de mâts ne sont pas télescopiques et ne modifient donc pas leur hauteur totale.

Quelle est la hauteur libre d’un chariot élévateur à fourche ?

La levée libre est la hauteur à laquelle le chariot élévateur d’un chariot élévateur à grande levée avec mât duplex ou triplex peut être élevé sans que le mât intérieur ne se déploie. Dans le cadre de la levée libre, la hauteur totale du camion ne change pas. On distingue la petite levée libre (environ 100 mm) et la grande levée libre (également appelée levée libre totale).

Quelle est la relation entre les différents types de mâts et la capacité de charge résiduelle ?

Seuls quelques chariots élévateurs électriques à grande levée conservent leur pleine capacité de charge nominale à la hauteur de levage maximale utilisée. La capacité de charge résiduelle indiquée dans le diagramme de capacité de charge doit toujours être prise en compte. Vous trouverez de plus amples informations à ce sujet dans notre guide sur le calcul de la capacité de charge des chariots élévateurs à fourche et des transpalettes.

Source de l’image: JHPS