Lesezeit: 10 Minuten

Tant dans les usines que dans les bureaux, il est important d’aménager le lieu de travail de manière ergonomique et de concevoir ce dernier de manière qu’il convienne à la morphologie des individus. Avec une bonne ergonomie au travail vous réduisez le risque de pathologies et d’accidents professionnels. Les employés et les équipements de travail peuvent également être soulagéssimultanément grâce à une planification et une mise en œuvre judicieuses de mesures ergonomiques.

Afin d’obtenir un confort et une ergonomie optimale sur le lieu de travail, vous devez considérer et organiser les lieux de travail respectifs de manière holistique. À cette fin, les éléments suivants devraient être judicieusement coordonnés et organisés :

  • Conception et disposition des équipements de travail
  • Éclairage du lieu de travail
  • Climat intérieur
  • Organisation du travail en lui-même

Dans ce qui suit, nous vous informons sur la conception ergonomique des établis et des postes de travail de production, sur l’équipement ergonomique correct des chariots de manutention ainsi que sur les postes de travail de bureau et d’ordinateur. Afin que l’organisation du lieu de travail puisse être optimale et ergonomiquement correcte, nous vous conseillons également dans notre guide comment inclure de manière judicieuse des facteurs tels que la taille ou la force du corps dans la planification.

Ergonomie au travail – y a-t-il des réglementations légales ?

En tant qu’employeur, cette question peut être répondue par un oui retentissant. En vertu du Livre VIII: Contraintes Ergonomique Code du travail l’employeur est tenu de proposer un aménagement ergonomique du lieu de travail. En outre, des réglementations et des exigences précises concernant la prévention des risques pour la santé au travail s’appliquent également lors de travaux sur écran (voir les articles art. VIII.2-1 et VIII.2-2 du Code du travail et la norme ISO 9241).

Afin de respecter toutes les réglementations, l’employeur doit offrir à vos employés un lieu de travail ergonomique. Les exigences légales visent à atteindre deux objectifs : d’une part, l’adaptation ergonomique du poste de travail à l’employé et, d’autre part, la préservation de la santé ainsi que l’optimisation de la productivité de l’employé.

Des postes de travail ergonomiques dans les lieux de production et les ateliers

L’équipement ergonomique de vos lieux de production n’est pas un état immuable, mais un processus adaptable. Afin que les employés puissent agir de manière ergonomique, saine et sûre sur les lignes de production, les entrepôts ou lors de la conduite des machines de production, l’ergonomie des lieux de travail doit être régulièrement vérifiée et ajustée si nécessaire. Découvrez notre liste de questions ci-dessous pour vous accompagner dans l’aménagement d’un poste de travail ergonomique.

1. Comment régler la chaise et la table de travail de manière optimale sur le lieu de travail ?

Des chaises et des tables de travail ergonomiques, réglables en hauteur et en inclinaison, sont idéales pour vous et vos employés. Cela permet à l’utilisateur d’adopter une posture confortable et favorable au dos au travail. En particulier dans le travail de bureau, une chaise de bureau doit de préférence disposer d’une série de possibilités de réglage pourpermettre une position assise dynamique et répondre ainsi aux exigences ergonomiques :

  • La hauteur du siège est réglable
  • La profondeur et la largeur du siège sont adaptées à l’employé (au moins deux tiers des cuisses doivent se trouver sur la surface du siège).
  • Le dossier est réglable individuellement en hauteur et en inclinaison
  • La colonne vertébrale est bien soutenue
  • La chaise est stable et résistante au basculement – cinq roulettes sont recommandées
  • La chaise de bureau a des bords avant arrondis et un bon rembourrage
  • Les accoudoirs sont réglables en hauteur et en profondeur

En ce qui concerne la sélection de bureaux ergonomiques, la hauteur est particulièrement importante : la hauteur de travail optimale doit se situer à la hauteur des coudes ou légèrement en dessous, lorsque les cuisses sont à environ une largeur de main du bord inférieur du plateau de la table. À cette fin, la table de travail devrait idéalement être réglable en hauteur. Si vous n’avez que des bureaux classiques, la combinaison avec une table debout, ou « standing desk », crée de la variété.

2. Quels sont les outils de travail qui ménagent les articulations ?

Sur le lieu de travail, les souris et claviers d’ordinateur ergonomiques sont faciles à utiliser pour les poignets, les coudes et les épaules grâce à leur conception spéciale. Dans l’atelier, des dalles anti-fatigue ergonomiques et amortissantes aident à soulager la tension sur le corps pendant les longues périodes de travail debout. Les chaussures de sécurité ergonomiques réduisent également la tension sur les genoux et les chevilles et améliorent également l’ergonomie au travail debout.

3. Quelles sont les conditions d’éclairage optimales pour un lieu de travail ergonomique ?

De bonnes conditions d’éclairage sur le lieu de travail sont essentielles et ont un effet positif sur la santé mentale ainsi que sur la productivité et la sécurité. Pour garantir des conditions de travail ergonomiques, l’éclairage du lieu de travail doit être un mélange variable de lumière du jour, d’éclairage indirect et d’éclairage direct. Idéalement, l’intensité de l’éclairage devrait être de 500 lumens. Sur le lieu de travail, les lampes doivent être installées dans le champ de vision afin de ne pas provoquer d’éblouissement. En outre, l’éclairage du lieu de travail doit en tout état de cause être exempt de reflets et de flashs de lumière.

4. L’écran et le clavier sont-ils adaptés sur le plan ergonomique ?

De nos jours, énormément de tâches quotidiennes au travail sont effectuées sur l’ordinateur – même dans un atelier, cet appareil fait partie du travail quotidien. Les aspects suivants sont importants lors de la sélection et de la mise en place d’un ordinateur en ce qui concerne l’ergonomie au travail :

  • Distance de l’écran en fonction de la taille environ 60-80 cm
  • Bord supérieur de l’écran au niveau des yeux
  • Écran placé à l’avant du champ de vision
  • Installation parallèle à la façade de la fenêtre
  • Affichage lumineux mais sans brillance ou reflets
  • Des caractères clairement lisibles à l’écran
Ergonomisches Arbeiten am Schreibtisch

Il existe également des critères pour le clavier en ce qui concerne la conception ergonomique du lieu de travail :

  • Il devrait être possible de placer le talon de la main à environ 5-10 cm devant le clavier.
  • L’inclinaison du clavier doit être d’environ 5 à 11°.

5. Quel climat ambiant favorise l’ergonomie sur le lieu de travail ?

Le climat intérieur dépend notamment d’une bonne humidité de l’air. Unair ambiant trop sec peut provoquer une irritation des muqueuses et des voies respiratoires. La valeur indicative pour une bonne humidité de l’air est d’environ 40 à 60 %. Pour atteindre cette valeur, des humidificateurs ou des récipients d’eau peuvent être intégrés dans la pièce. La température recommandée sur le lieu de travail est d’environ 22° Celsius. De plus pour le travail en extérieur, n’oubliez pas que la protection solaire peut être essentielle, notamment pendant les mois d’été.

6. La liberté de circulation est-elle suffisante ?

La liberté de mouvement est également importante pour l’ergonomie sur le lieu de travail. La disposition et la conception des espacesdessalles d’atelier ou du bureau permettent d’accéder facilement aux matériaux pendant le processus de production et de réduire les distances. Si les employés disposent d’un espace suffisant dans l’atelier pour manipuler les machines et déplacer les chariots d’atelier, les processus de travail peuvent être effectués non seulement de manière ergonomique, mais aussi en toute sécurité.

7. Avez-vous pensé à sensibiliser à la prévention de l’ergonomie sur le lieu de travail ?

Une fois que toutes les mesures en faveur de l’ergonomie au travail ont été pratiquement mises en œuvre, il est important de sensibiliser tous les employés à la nécessité de revoir régulièrement leprocessus de travail et leurs propres habitudes. En effet, l’ergonomie du lieu de travail ne peut se limiter à l’inventaire et à l’environnement. Vos employés doivent également contribuer activement à la réussite de l’aménagement du lieu de travail au quotidien.

Ergonomie sur le lieu de travail grâce à une hauteur de travail correcte

Une hauteur de travail appropriée permet d’éviter les mauvaises postures lors du travail en position debout ou assise. Grâce à la hauteur de travail ergonomique, il est possible pour vous et pour tous les employés de l’entreprise d’effectuer toutes les activités dans une posture appropriée.  Voici une vue d’ensemble de la hauteur de travail ergonomique en position debout sur les tables de travail, les établis et les machines :

Activité (debout)Pour les femmes (165 cm de hauteur)Pour les hommes (177 cm de hauteur)
Mise au point95–105 cm100–110 cm
Travail qualifié85–90 cm90–95 cm
Travaille nécessitant une grande force79–85 cm75–90 cm



Des équipements de travail dont la hauteur peut être modifiée permettent de fournir à chaque employé un poste de travail adapté. Vous pouvez également veiller à ce que la hauteur de travail ergonomique soit respectée lorsque vous soulevez et transportez des matériaux et des marchandises lourdes à l’aide d’un chariot élévateur. Chez Jungheinrich PROFISHOP, vous avez le choix entre différents types de chariots qui permettront aux employés une manutention de charges en toute ergonomie. Que ce soit avec l’utilisation de gerbeurs, de tables élévatrices ou de transpalettes avec lesquels vous pouvez manutentionner aisément les charges lourdes.

Ergonomie du lieu de travail pour les chariots élévateurs et les transpalettes

L’ergonomie des chariots élévateurs et des transpalettes a une influence majeure sur les performances de l’opérateur de la machine. La posture de travail pour les fonctions de commande et de direction respectives influence fortement la tension physique et la fatigue. Il est donc souhaitable de travailler confortablement en concevant le lieu de travail de manière ergonomique.

Lesinterfaces décisives dans le système de travail des personnes et des machines sont les éléments de commande et de direction de l’équipement. C’est pourquoi de nombreux chariots industriels modernes destinés au levage et gerbage sont adaptés aux exigences physiques des opérateurs.

Conception ergonomique pour chariots de manutention à conducteur accompagnant

Les chariots à conducteurs à pied, permettent de déclencher simultanément les fonctions de pilotage et de fonctionnement. La marche correspond au mouvement naturel de l’homme et a un effet positif sur le corps. Cependant, lorsque l’opérateur est en mode piéton, tirer des charges demande beaucoup d’énergie, surtout lorsque le transport se fait sur de longues distances. C’est pourquoi les chariots de manutention sans entraînement électrique, tels que les transpalettes manuels et les transpalettes à ciseaux ne doivent être utilisés que sur de courts trajets de transport avec des routes planes.

Mann  steht mit korrekter Haltung am Hubwagen

Un aspect important de l’ergonomie au poste de travail dans la conduite à pied est la forme et la longueur du timon : en position de conduite, une position confortable du bras doit être possible et une distance suffisante entre le châssis du véhicule et le conducteur doit être assurée pendant toutes les manœuvres de conduite et de ramassage. En outre, la conception ergonomique de la poignée du timon et un revêtement agréable pour les fonctions de levage, de conduite et d’abaissement pour les gauchers et les droitiers assurent une manipulation confortable dans le travail quotidien.

Dans de nombreux chariots élévateurs et transpalettes électriques, les éléments de commande sont également contenus dans le timon ergonomique et peuvent être atteints de manière optimale avec l’index et le pouce. De cette façon, il est possible de travailler physiquement sans à avoir à trop se déplacer. Avec l’utilisation d’un chariot de manutention moderne et ergonomique, le timon doit également être l’élément de commande du frein et se mettre automatiquement en position de freinage. Une fonction supplémentaire pour les camions équipés d’un moteur électrique est le bouton de vitesse lente. Il permet des manœuvres ergonomiques dans des espaces confinés avec le timon attaché.

Travail ergonomique en mode passager debout

Dans le cas d’une opération autoportée, l’opérateur est transporté sur une plate-forme debout. Le « ShockProtect » a un effet ergonomique sur la colonne vertébrale et les articulations. Il absorbe tous les chocs dela plate-forme d’appui pendant l’utilisation. Les caractéristiques suivantes de l’équipement assurent également l’ergonomie du lieu de travail lors d’une utilisation en position debout :

  • Chariots de manutention à plate-forme repliable : une plate-forme repliable pour opérateur permet de passer du mode piéton au mode conducteur. Un revêtement en caoutchouc antidérapant assure une position debout sûre et une protection latérale supplémentaire repliable sur les flancs maintient l’opérateur sur la plate-forme dans les virages. Le contrôle des impulsions en continu et sans à-coups du mode de marche minimise les secousses et assure également la sécurité nécessaire au travail.
  • Chariots de manutention à plate-forme fixe : la plate-forme fixe de l’opérateur restreint les fonctions de commande et de direction entre les points de prélèvement et de livraison des préparateurs de commandes horizontaux. Le poste de conduite doit être dimensionné de manière à ne pas restreindre la liberté de mouvement pour cette activité. Il est recommandé d’accéder à la plate-forme des deux côtés. De plus, des tampons en caoutchouc doivent soutenir la bonne assise du conducteur.

Chariot élévateur à fourche avec conducteur assis – pour un lieu de travail ergonomique

Le transport de passagers assis se fait principalement avec des camions à contrepoids. Pour une utilisation ergonomique, la direction doit être souple, tant à vide qu’en charge. Il est recommandé que les commandes se trouvent dans le champ de vision de l’opérateur. L’exploitation et la tenue des contrôles devraient nécessiter un minimum d’efforts. Il doit également y avoir un espace suffisant entre les commandes manuelles pour permettre une manipulation sans restriction avec des gants de travail.

Les chariots de manutention à conducteur porté assis sont disponibles avec un siège avant ou un siège latéral. La variante de siège qui convient à votre opération dépend du type de travail : Un siège latéral est recommandé pour une conception ergonomique du lieu de travail avec beaucoup de recul. Le siège du conducteur doit être réglable de manière flexible àcet effet. Les surfaces des sièges et des dossiers à suspension hydraulique soulagent le dos lorsque le sol est inégal et doivent également être réglables individuellement. Un espace libre suffisant dans le poste de conduite permet au conducteur de changer de position de manière ergonomique en restant assis.

FAQ ergonomie sur le lieu de travail

Qu’est-ce que l’ergonomie au travail ?

L’ergonomie (ergon = travail, nomos = loi/règle) vient du grec et équivaut mot pour mot à l’enseignement de la légalité du travail. Ce domaine comprend toutes les mesures pour la conception optimale des infrastructures entre l’homme, la machine et l’environnement. L’objectif de l’ergonomie sur le lieu de travail est de créer des conditions de travail optimales pour les employés en utilisant des lieux et des équipements adaptés.

Pourquoi l’ergonomie au travail est-elle importante ?

Tant à l’atelier que lors du travail de bureau, il est important d’aménager le lieu de travail de manière ergonomique et de le concevoir de façon qu’il convienne à la morphologie des employés afin de créer des conditions de travail idéales. Ainsi, la santé physique et mentale des salariés est protégée et le risque de maladies et d’accidents du travail est réduit.  Les utilisateurs et les équipements de travail peuvent également être soulagés grâce à une planification et une mise en œuvre judicieuses de mesures ergonomiques.

Quels sont les aspects ergonomiques ?

Selon le lieu de travail, différents domaines sont considérés comme étant ergonomiques. Dans un atelier ou un entrepôt, d’autres critères sont plus décisifs que dans un bureau. Outre des facteurs tels que la conception et la disposition des équipements de travail, l’éclairage et le climat ambiant, l’organisation du travail joue généralement un rôle central au niveau de l’ergonomie du lieu de travail.

Avertissement : Veuillez noter que les règlements mentionnés ici ne sont qu’une sélection des principales exigences légales. Pour de plus amples informations, veuillez vous référer à la législation et aux textes juridiques éventuellement énumérés ici et, le cas échéant, à d’autres recueils de règlements et de textes officiels. En cas de doute, des experts peuvent et doivent également être consultés pour une mise en application concrète et adéquate de ces règlements dans l’entreprise.

Source de l’image :
© getty – alvarez

© getty – PeopleImages
© getty – sturti