Lesezeit: 6 Minuten

Les batteries au lithium-ion sont intégrées dans de nombreux appareils électroniques et véhicules électriques. Il est très important d’être particulièrement prudent lors du transport de piles au lithium, car il existe un haut risque d’incendie. Les batteries au lithium sont donc considérées comme des marchandises dangereuses et certaines règles doivent être respectées pour un transport sûr. Dans l’article suivant vous lirez ce à quoi il faut faire attention et quelles sont les règles en vigueur. 

Pourquoi les batteries au lithium-ion sont-elles considérées comme des marchandises dangereuses ?

Pour considérer les batteries au lithium-ion comme des marchandises dangereuses, il faut d’abord comprendre le fonctionnement d’une batterie lithium. Le lithium contenu dans les accumulateurs possède des propriétés très réactives et les accumulateurs sont exposés à différentes influences, notamment lors du transport. Il est par exemple possible qu’elles se déforment sous l’effet d’influences mécaniques. En raison du risque pour la sécurité, les accumulateurs au lithium-ion sont classés comme marchandises dangereuses et transportés en tant que tels.

Thermal Runaway

Le thermal runaway (« passer au travers ») est une réaction en chaîne inévitable, un incendie de batterie lithium-ion qui ne peut guère être éteint. Dans ce cas, la température à l’intérieur de la batterie au lithium augmente en quelques millisecondes et l’énergie stockée est libérée. Il en résulte des dépôts de métaux lourds et des gaz hautement toxiques et dangereux pour la santé. Portez donc un vêtement de protection du travail approprié lorsque vous manipulez ces substances. Des composants peuvent également être éjectés de la batterie en cas d’emballement thermique. Différentes causes peuvent déclencher l’incendie : 

  • Des dommages mécaniques tels que des fractures ou des écrasements à la suite d’une chute ou de secousses susceptibles de provoquer un court-circuit interne. 
  • Des charges électriques dues à une surcharge ou à l’usure. 
  • Des contraintes thermiques, telles que celles provoquées par des augmentations de température dues à un mauvais stockage ou à des températures trop basses.

Pour garantir la sécurité lors de la manipulation de piles au lithium, vous devez installer des mesures de protection contre un incendie appropriées dans votre entreprise, quel que soit le secteur. Étant donné que le développement technique des batteries ne cesse de progresser et que les batteries lithium-ion se distinguent les unes des autres par leur structure et leur taille, les mesures nécessaires peuvent varier. Vous pouvez déterminer les mesures de protection appropriées dans le cadre d’une évaluation des risques. 

Si, malgré toutes les précautions prises lors de la manipulation des matières dangereuses, un incendie se déclare sur les piles au lithium, on utilise généralement de l’eau comme agent d’extinction afin de refroidir la batterie et de protéger les packs de batteries contre d’autres fuites thermiques.

Les piles au lithium : étiqueter correctement le transport

Selon l’ADR, le transport de piles au lithium doit être clairement signalé par une étiquette de transport d’une batterie lithium. Selon la taille de l’emballage, différentes dimensions sont obligatoires. Pour les grands emballages, les dimensions de 100 mm x 100 mm sont actuellement prescrites. Pour les petites unités d’expédition, 100 x 70 mm suffisent. 

Dans les rares cas suivants, l’obligation d’étiquetage pour le transport de piles au lithium est supprimée selon l’ADR :   

  • Les unités d’expédition dans lesquelles le transport de batteries au lithium-ion sont uniquement contenues dans l’équipement (y compris les cartes de circuits imprimés). 
  • Si quatre piles au maximum sont intégrées dans l’équipement ou si pas plus de deux piles intégrées sont contenues. L’ensemble de l’envoi ne doit pas contenir plus de deux unités d’expédition de ce type. 

Emballer les batteries au lithium pour le transport

Tout comme pour le stockage des batteries au lithium-ion, des récipients de sécurité particulièrement solides, tels que des caisses de transport spéciales, conviennent également pour le transport de batterie lithium. Les batteries défectueuses doivent correspondre au groupe d’emballage I. En plus de l’emballage intérieur, celui-ci doit être entouré d’un matériau isolant non inflammable. La réglementation du transport routier des batteries lithium est très exigeante et demande de comprendre certains critères de poids et de composition chimique.

Comment reconnaître une batterie au lithium-ion endommagée ?

Les batteries au lithium défectueuses sont particulièrement exposées au risque d’incendie – surtout celles qui pèsent plus de 500 grammes. Les caractéristiques suivantes indiquent qu’un accumulateur est endommagé :  

  • boîtier nettement déformé 
  • parties métalliques ternies sur la batterie 
  • points de fusion sur le boîtier en plastique 
  • fuite de liquide 
  • réchauffement de l’accumulateur lorsqu’il est éteint 

Expédier des batteries au lithium présentant un défaut critique

On parle de batterie au lithium-ion défectueuse critique lorsque, dans des conditions de transport normales, il faut s’attendre à un emballement thermique (c’est-à-dire lorsqu’il est très probable que les secousses habituelles sur des routes cahoteuses ou un freinage d’urgence provoquent un incendie de la batterie). Pour le transport de piles au lithium présentant un défaut critique, vous devez obtenir l’accord du BAM conformément à la disposition spéciale SV376. Des règles particulièrement strictes s’appliquent également à l’emballage.

Conditions pour le transport de batteries au lithium

C’est notamment la densité énergétique des batteries lithium-ion qui détermine les réglementations transport routier batterie lithium relatives aux marchandises dangereuses dont vous devez tenir compte lors du transport. Si vous souhaitez transporter des batteries au lithium, cela n’est autorisé qu’avec un résumé de test : le test UN 38.3 (UN Manual of Tests and Criteria) garantit la sécurité des batteries lithium-ion lors du transport en tant que marchandises dangereuses, il est appliqué pour l’expédition par voie terrestre, maritime et aérienne. Pour ce faire, les conditions de transport des batteries au lithium sont simulées. Vous devez pouvoir prouver le résultat du test de transport de l’ONU tout au long de la chaîne d’approvisionnement.

Celui qui ne respecte pas l’obligation d’effectuer le test ONU 38.3 risque une amende. Si un incendie se produit avec des piles au lithium, l’assurance peut en outre refuser de payer.

Si les marchandises dangereuses sont des prototypes ou même des piles au lithium endommagées, il faut encore une fois respecter des prescriptions d’emballage particulières.

Liste de contrôle – ces informations doivent figurer dans le résumé d’essai

Vous trouverez ci-dessous toutes les informations pertinentes que le test ONU 38.3 doit fournir avec le résumé du test : 

  • Nom et coordonnées de l’entreprise produisant la cellule, la batterie ou le produit. 
  • Nom du laboratoire d’essai avec toutes ses coordonnées 
  • Numéro d’identification unique du rapport d’essai 
  • Date du rapport d’essai rédigé 
  • Description détaillée de la cellule ou de la pile 
  • Liste des essais effectués et des résultats obtenus 
  • Référence aux exigences d’essai pour les batteries assemblées 
  • Référence à la version révisée du manuel d’épreuves et de critères utilisée et à toute modification apportée à celui-ci 
  • Signature avec le nom et le titre de la personne qui signe pour indiquer la validité des informations fournies 

Ces règles s’appliquent au transport des piles au lithium

Afin de garantir la sécurité de toutes les parties impliquées dans la chaîne de transport, de nombreuses règles de transport s’appliquent à l’expédition commerciale. Si des batteries au lithium endommagées doivent être expédiées, des prescriptions supplémentaires relatives aux marchandises dangereuses doivent être respectées.

Les batteries au lithium-ion d’une énergie supérieure à 100 Wh sont considérées comme des marchandises dangereuses de la classe 9 dans le droit international des transports. Les dispositions suivantes s’appliquent aux différentes voies de transport :  

  • Route/rail : ADR/RID  
  • Transport maritime : Code IMDG  
  • Fret aérien : IATA DGR 

Veillez à toujours utiliser la version la plus récente de la réglementation concernée : La technologie des batteries lithium-ion évolue constamment, et les prescriptions de transport sont donc également adaptées plus fréquemment.

Selon le type d’accumulateur ou son installation dans l’appareil, les batteries sont évaluées selon les prescriptions suivantes : 

  • UN 3480 Piles au lithium-ion  
  • UN 3481 Batteries au lithium-ion dans les équipements  
  • UN 3481 Piles au lithium-ion emballées avec des équipements 

En cas de doute sur les prescriptions à appliquer, l’entreprise de fabrication ou un spécialiste des marchandises dangereuses peut fournir des informations sûres. 

FAQ Transport de batterie lithium

Pourquoi le transport de batteries au lithium-ion est-il classé comme marchandise dangereuse ?

Le lithium contenu dans les accumulateurs est extrêmement réactif. Afin de réduire au maximum le risque d’incendie, le transport des batteries lithium-ion est prescrit comme marchandise dangereuse, car des prescriptions de sécurité spéciales s’appliquent à ce type de transport.

Quelles sont les règles applicables à l’expédition des piles au lithium ?

Les prescriptions suivantes s’appliquent à l’expédition et au transport de batteries au lithium en fonction du mode de transport : 
• Route/rail : ADR/RID
• Transport maritime : Code IMDG
• fret aérien : IATA DGR

Que signifie « batterie critiquement défectueuse » ?

On parle d’une batterie lithium-ion défectueuse critique lorsque, dans des conditions de transport normales, il faut s’attendre à un emballement thermique (c’est-à-dire lorsqu’il y a une forte probabilité que les secousses habituelles sur des routes cahoteuses ou un freinage d’urgence provoquent un incendie de la batterie). 

Quels sont les facteurs qui favorisent le risque d’incendie des accumulateurs au lithium-ion ?

Un stockage inapproprié, des températures élevées et des dommages mécaniques favorisent le risque d’incendie des accumulateurs Li-ion, car ils peuvent entraîner un court-circuit interne.

Avertissement : veuillez noter que les règlements mentionnés ici ne sont qu’une sélection des principales exigences légales. Pour de plus amples informations, veuillez vous référer à la législation et aux textes juridiques éventuellement énumérés ici et, le cas échéant, à d’autres recueils de règlements et de textes officiels. En cas de doute, des experts peuvent et doivent également être consultés pour une mise en application concrète et adéquate de ces règlements dans l’entreprise.

Source de l’image:
© gettyimages.de – tzahiV