Lesezeit: 6 Minuten

La planification et l’aménagement de votre local artisanal commercial ou de votre atelier de bricolage privé doivent contribuer La planification et l’aménagement de votre local artisanal commercial ou de votre atelier de bricolage privé doivent contribuer à la plus grande productivité possible et simplifier la manipulation des matériaux et des machines. Parce que : dans le monde du travail au rythme effréné, vous et vos employés êtes constamment en mouvement et devez pouvoir réaliser rapidement un travail de qualité. Un aménagement bien structuré de votre atelier garantit un flux de travail fluide. Avec un éclairage adapté, un sol robuste et des surfaces de travail solides, ainsi qu’une organisation optimale des outils, vos divers projets peuvent être mis en œuvre confortablement. Dans notre guide d’aménagement d’atelier, nous vous donnons des conseils pratiques pour un système d’organisation intelligent dans votre atelier et vous montrons quels détails vous devez prendre en compte pour équiper son atelier.

Planifier l’aménagement de son atelier professionnel en 5 étapes

Afin de trouver l’équipement d’atelier qui vous convient, vous devez d’abord élaborer un plan concret concernant les tâches qui y seront réalisées et l’étendue des travaux. Dans un premier temps, il est conseillé de créer une check list vous donnera des indices importants pour la mise en place et la construction de l’atelier :

  1. Quel type de travail est effectué ; travail du bois, moulage, usinage ou soudure ?
  2. Combien de machines et d’outils sont nécessaires pour combien d’employés ?
  3. A-t-on besoin d’un espace de stockage pour le matériel ou les produits de fabrication ?
  4. Les accès à l’atelier sont-ils de taille adéquate ?
  5. Existe-t-il des exigences de sécurité particulières pour lesquelles des installations supplémentaires sont nécessaires ?

Une fois que vous aurez répondu à ces cinq questions, vous pourrez commencer à planifier les détails : Un aspect très important à prendre en compte avant même d’aménager votre atelier bricolage est la disposition des établis et des machines. Cela permet essentiellement de pouvoir manœuvrer le matériel ou les produits finis sans aucun problème.

Après cet aperçu mental de votre futur atelier, vous pouvez maintenant choisir une servante d’atelier appropriée. Outre les équipements standard tels que les armoires et les bancs d’atelier, vous pouvez avoir besoin de solutions spéciales telles que des meubles pour charges lourdes ou des équipements pour le stockage de matières dangereuses. Pour les installer dans l’atelier, il faut un espace supplémentaire et il peut y avoir certaines conditions liées au sous-plancher ou aux systèmes de ventilation.

Répondre aux diverse exigences élevées pour l’aménagement de l’atelier

Avant de commencer à meubler votre atelier professionnel, vous devez vérifier si le sol de l’atelier existant est adapté aux travaux prévus et aux exigences associées. Les matériaux possibles pour les sols d’atelier peuvent être le linoléum, le PVC, le caoutchouc durci ou les mastics liquides. Gardez à l’esprit que le revêtement de sol peut devoir répondre à des exigences de sécurité spécifiques, telles qu’une certaine classe de résistance au glissement ou l’imperméabilité aux substances liquides dangereuses. En outre, le sol de votre atelier de bricolage peut être exposé à de fortes contraintes mécaniques et doit être capable d’y résister.

Planifier les besoins de l’espace de l’atelier

Maintenant que vous savez dans quelles zones de l’atelier vont se trouver les outils et les machines, ainsi que les installations de stockage et les surfaces de travail, il est conseillé de réfléchir au type de raccordement électrique dont vous avez besoin, au type d’éclairage et de chauffage qui convient et à la nécessité de prévoir un système de ventilation.

1.      Quels raccordements sont nécessaires pour mettre en place l’atelier ?

Handwerker plant Werkstatt am Tablett

Votre planification préalable vous a permis de déterminer les travaux à effectuer dans votre atelier et les outils ou machines dont vous avez besoin pour les réaliser. On peut en déduire quelles connexions sont indispensables dans votre atelier. Vous devez tenir compte du type de raccordements électriques dans vos réflexions : Les prises classiques de 220 V sont-elles suffisantes pour faire fonctionner des machines et des outils électriques, ou avez-vous besoin d’une connexion haute tension ?

Vous devez également vérifier s’il y a suffisamment de prises de courant et si elles sont réparties judicieusement dans la pièce : Les rallonges supplémentaires peuvent être une nuisance et présenter un risque d’accident. En outre, les fusibles et les câbles de l’atelier doivent également être dimensionnés pour les machines à usage intensif. Enfin, un raccordement à l’eau dansvotre atelier peut également être utile : Dans les opérations quotidiennes, il peut être nécessaire de nettoyer les mains ou même les matériaux. En plus d’un raccordement à l’eau, un évier en acier inoxydable résistant peut également être utile.

2.      L’éclairage est-il suffisant

Vérifiez exactement quel type d’éclairage d’atelier vous souhaitez utiliser et quelles lampes sont les plus adaptées à vos processus de travail : Des spots de plafond très lumineux sont-ils suffisants ou les luminaires pivotants ou mobiles sont-ils mieux adaptés à votre atelier d’artisanat ? Dans tous les cas, l’éclairage de l’atelier doit être non scintillant et non éblouissant. En outre, il est recommandé que les salles d’atelier soient éclairées de manière homogène avec 200-500 lux. Une température de couleur de 5700 K et plus est idéale : elle empêche la libération de l’hormone du sommeil, la mélatonine, et augmente la concentration et les performances de vos employés.

3.      A-t-on besoin de systèmes d’aération et de désaération pour l’installation de l’atelier ?

S’il y a un niveau élevé de formation de poussière ou d’émission de polluants et de gaz pendant le travail dans vos futurs locaux d’atelier, l’installation d’un système de ventilation ou d’évacuation d’air approprié doit être envisagée. Parfois, cela est même obligatoire pour des raisons de santé et de sécurité au travail. Grâce à ce système, l’air contaminé par des polluants peut être extrait avec précision et transporté à l’extérieur. Les particules plus grossières telles que les copeaux de bois ou la poussière, par exemple après des travaux de sciage et de meulage, sont également filtrées dans l’air.

4.      Quel système de chauffage d’atelier est adapté ?

Dans la plupart des cas, un système de chauffage d’atelier est nécessaire, notamment dans le cas de la conception ouverte des ateliers et des salles de production. Ici aussi, il faut réfléchir à l’avance au type de chauffage qui convient à l’atelier. L’objectif est d’obtenir la consommation la plus faible possible, une utilisation flexible et des performances élevées. Les types de chauffage les plus courants dans les ateliers sont les chauffages au diesel ou au fioul, les chauffages électriques à ventilateur ou à infrarouge, ainsi que les chauffages au gaz.

Choisir des meubles appropriés pour l’aménagement de l’atelier

Avec l’aménagement de votre atelier, vous pouvez créer astucieusement différentes zones de travail et de stockage. De cette façon, vous utilisez efficacement l’espace disponible sans perdre votre liberté de mouvement et votre flexibilité. Ainsi vousavez toujours vos outils et vos machines à portée de main.

Surfaces de travail – utilisez des établis polyvalents

Les établis sont particulièrement efficaces et peu encombrants dans les ateliers. Outre les établis fixes, il existe également des chariots d’atelier qui peuvent être utilisés selon les besoins. Les établis compacts sur roulettes sont également une option pour déplacer facilement votre poste de travail et vos outils dans les locaux de l’atelier.

Cependant, la diversité des solutions d’organisation offertes par les établis est encore plus grande : lors de l’aménagement de votre atelier, vous pouvez, par exemple, vous rabattre sur des variantes simples composées d’un plan de travail et d’un cadre ou choisir des modèles compacts avec des sous-structures personnalisables. En outre, il existe des ensembles complets modulaires qui peuvent être remaniés et intégrés de manière flexible. Vous devez également accorder une importance particulière à un plan de travail robuste et de qualité.

Lors du choix des bons plans de travail, il ne faut pas négliger l’ergonomie sur le lieu de travail : Les bonnes dimensions et le réglage en hauteur permettent d’adopter une posture saine et droite et de soulager les efforts pendant toutes les activités artisanales.

Stockage – ordre et organisation pour les outils et le matériel

Les possibilités de stockage des outils et des matériaux ne connaissent pas de limites, car les armoires et les étagères pour l’aménagement de votre atelier sont disponibles en différentes tailles, modèles et types auprès des revendeurs spécialisés. Ici, vous utilisez l’espace de votre atelier de manière particulièrement intelligente si vous rangez également les équipements de travail sur les murs : Les armoires hautes et murales ainsi que les parois perforées permettent également une utilisation verticale de l’espace de l’atelier.

Vous pouvez également élargir de manière créative la gamme des surfaces de travail et des options de rangement en concevant et en construisant vos propres établis et meubles de rangement à la manière d’un bricoleur. Peut-être construirez-vous la solution parfaite pour combler une niche qui vous manquait avant d’ouvrir votre atelier.

Source de l’image:
© gettyimages.de – wundervisuals prior